top of page
Rechercher

Punitions ou conséquences?

Le sujet des punitions et des conséquences revient souvent lors de mes discussions avec les parents. Il peut parfois être difficile de s'y retrouver. Une punition n’enseigne souvent rien à l’enfant, n'a pas de lien avec l'évènement et est imposée de façon arbitraire. Par exemple, si l’enfant fait un dégât ou brise quelque chose, il est privé de son émission préférée. Comme la punition est souvent arbitraire et sans lien avec le comportement ou la situation, elle ne permet pas à l’enfant de faire des apprentissages, donc de comprendre et de s’améliorer. Faire vivre un malaise ou de la culpabilité à l’enfant ne veut pas dire qu’il comprendra ce qui est attendu et qu’il saura quoi faire la prochaine fois. Cela risque aussi d’impacter négativement le lien, entre autres choses.


D’un autre côté, une conséquence logique est liée avec les comportements indésirables et souhaités. Par exemple, si l’enfant fait un dégât, on lui demande de nettoyer, en le soutenant, selon son âge. La conséquence est utilisée pour enseigner quelque chose à l’enfant. Ainsi, elle permet de faire un retour par la suite et d’aider l’enfant à mieux comprendre. Elle est préférablement connue à l’avance, lorsque possible, et appliquée calmement, de façon cohérente et constante, ce qui sécurise l’enfant.


Bien qu'il soit plus souvent souhaitable d'utiliser les conséquences, cela nous demande plus de réflexion comme parent ou comme intervenant. Toutefois, prendre le temps d'y réfléchir dans un moment calme nous permet de mieux intervenir de façon consciente et bienveillante lors des situations difficiles, sans réagir sous le coup de l'émotion.


Qu'en pensez-vous?



N'hésitez pas à aimer et à partager la publication si vous avez apprécié.


Catherine Caron Béliveau B. Éd.

Intervenante familiale & Consultante pédagogique

Éducatrice spécialisée & Enseignante brevetée









18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page